Comment bien investir avec 30000 euros ?

Logo Image
  • Goodvest
30
September
2022

30 000 euros est une somme suffisamment conséquente pour envisager d’investir dans plusieurs types de placement afin d'accroître votre diversification et donc la résilience de votre patrimoine naissant ! Mais avant de vous présenter les différentes possibilités qui s’offrent à vous pour investir 30 000 euros, il est nécessaire de respecter quelques prérequis pour que votre épargne s’engage dans la bonne direction !

Goodvest, en tant que spécialiste de l’investissement responsable et écologique, vous livre ses conseils pour placer correctement vos 30 000 euros. 

Lire aussi : Devenir investisseur : Comment bien investir quand on est débutant ?

Quels sont les prérequis pour investir 30 000 euros ?

Investir 30 000 euros n’est pas une opération hasardeuse qui consiste à sélectionner le placement proposant la meilleure rentabilité sans préalablement définir vos objectifs. En effet, un investissement rentable est par nature risqué. Il donc impératif au préalable d’organiser votre patrimoine de façon à ce que les risques soient maîtrisés le plus possible et de limiter l’impact des éventuels krach boursiers et immobiliers sur vos finances personnelles.

Lire aussi : Les 6 erreurs à éviter pour investir son argent

Définir ses objectifs et son horizon de placement 

En premier lieu, il est important de définir vos objectifs de placements. Cela revient à répondre à la question suivante : pourquoi investir 30 000 euros au lieu de les consommer maintenant ?

Cela peut paraître un peu bateau, mais la réponse à cette question détermine un certain nombre de paramètres pour le choix de votre investissement tels que :

  • l’horizon de placement : combien de temps souhaitez vous faire travailler votre épargne ?
  • la préférence à la liquidité : pensez-vous avoir besoin d’être en mesure de récupérer rapidement vos 30 000 euros ?
  • votre aversion à la perte : êtes vous capable psychologiquement et/ou financièrement d’assumer des pertes ?

Par exemple, si vous souhaitez épargner 30 000 euros en vue de préparer votre retraite, votre stratégie d’investissement sera à long terme, avec une très faible préférence pour la liquidité et une aversion modérée à la perte. Un Plan Epargne Retraite (PER) investit dans des ETF actions et fonds actions est par exemple une solution adaptée.

A contrario, investir 30 000 euros pour constituer un apport en vue d’acheter une résidence principale dans moins de deux implique un horizon court terme, une forte préférence pour la liquidité et une forte aversion à la perte. Dans ce cas, une assurance vie investie principalement dans des fonds obligataires peut être intéressante.  

Lire aussi : Est-il possible de faire un investissement rentable à court terme ?

En bref, de vos objectifs découle la cohérence des solutions de placement envisagées

Conseil de Goodvest : Notre assurance vie ISR prend en considération vos objectifs pour vous proposer l’allocation la plus adaptée sans que vous ayez besoin de connaissance financière spécifique.

Constituer une épargne de précaution suffisante

Le deuxième point important est de constituer une épargne de précaution suffisante. Cette épargne doit être liquide (c’est-à-dire mobilisable rapidement à tout moment) et stable dans sa valorisation (ne pas être soumise à la volatilité des marchés). Elle vous permet de faire face aux dépenses exceptionnelles du quotidien pour vous éviter d’avoir à liquider vos investissements à long terme.

Si ce n’est pas déjà fait, une partie de vos 30 000 euros devra être placée en épargne de précaution à hauteur en moyenne de 3 mois de salaire si vous êtes en CDI. Le livret A, le LDDS ou l’assurance vie fonds euros sont bien plus adaptés pour votre épargne de précaution que votre compte courant.

Lire aussi : Plafond compte courant : combien faut-il laisser d'argent sur son compte courant ?

L’importance de la diversification pour placer 30 000 euros

Nous préférons le rappeler : n’investissez pas 30 000 euros sur un seul actif. Pour stabiliser vos rendements et éviter de faire vivre les montagnes russes à votre épargne, il faut diversifier. La diversification permet d’optimiser votre couple rentabilité/risque. Autrement dit, de tirer une rentabilité espérée supérieure pour un niveau de risque équivalent. 

Si vous comptez faire de l’immobilier locatif à effet levier en vous servant de vos 30 000 euros comme apport, vous ne pourrez donc pas diversifier. Bien que risquée sur de nombreux aspects, exceptionnellement, cette approche reste viable en raison de la forte rentabilité liée à l’emprunt bancaire (effet levier immobilier). Il existe néanmoins d’autres alternatives moins chronophages (gérer un bien locatif coûte du temps et de l’argent) et vous permettant d'accroître votre niveau de diversification (et donc la résilience de votre patrimoine).

Lire aussi : Comment bien diversifier son portefeuille ?

Comment investir 30 000 euros en bourse ?

Investir 30 000 euros en bourse est certainement l’option la plus courante pour les faire fructifier. Mais attention, placer son argent en bourse ne veut pas dire devenir trader ou faire de la spéculation sur le long terme. En réalité, investir 30 000 euros dans des actifs boursiers (actions, obligations…) peut se faire de plusieurs manières différentes:

  • en direct, en constituant vous-même un portefeuille financier via un compte titre ou un PEA ;
  • de manière indirecte en utilisant une enveloppe fiscale type assurance vie, contrat de capitalisation ou PER (plan épargne retraite).

Conseil de Goodvest : Investir sur des actions cotées en bourse implique un horizon de placement supérieur à 8 ans pour lisser les effets de volatilité.

Créer soit même son portefeuille avec un compte titre et/ou un PEA

La première option pour investir 30 000 euros en bourse est de constituer vous-même votre portefeuille en sélectionnant manuellement les actifs qui vous intéressent.

Pour ce faire, nous vous conseillons d’utiliser deux enveloppes :

  • le PEA (plan épargne actions) pour vos actions européennes afin de bénéficier de l'exonération des produits réalisés à partir de la 5e année ;
  • le compte titre pour les autres actifs et les actions situées en dehors de l’UE.

Si vous n’êtes pas fin connaisseur des marchés financiers, cette stratégie peut être particulièrement risquée sur le plan de la diversification (certains actifs sont très corrélés entre eux, si vous l’ignorez, ça peut mal se passer). La solution intermédiaire peut alors consister à acheter des parts de fonds d’investissement ou d’ETF, mais vous prenez le risque d’avoir un portefeuille déséquilibré avec une surreprésentation de certains actifs sous-jacents. 

Lire aussi : Spéculation boursière : une opportunité pour les particuliers ?

Investir 30 000 euros dans une assurance vie, un contrat de capitalisation ou un PER

L’autre solution pour investir vos 30 000 euros en bourse de manière sécurisée est d’utiliser les enveloppes fiscales :

  • l’assurance vie qui propose des avantages fiscaux sur les retraits et permet de transmettre son capital dans un cadre fiscal très avantageux ;
  • le contrat de capitalisation fonctionnant un peu comme l’assurance vie avec quelques nuances sur le plan de transmission ;
  • le PER (plan épargne retraite) qui a la particularité de bloquer votre épargne jusqu’à votre retraite (sauf exception), mais de proposer de nombreux avantages tant fiscaux que patrimoniaux.

Ces enveloppes ont en commun de vous proposer d’investir dans des fonds d’investissement et, selon les contrats, dans des ETF. Vous bénéficiez d’un double niveau de conseil et de diversification :

  • au niveau du contrat grâce à la gestion profilée pour optimiser l’allocation de vos 30 000 euros en fonction de vos objectifs ;
  • au niveau des fonds d’investissement et ETF eux-mêmes constitués d’un panier d’actifs financiers selon leur spécialité. À noter que les fonds d’investissement effectuent des arbitrages pour adapter leur stratégie selon les conjonctures de marché.

Ces enveloppes sont donc idéales pour bénéficier de la performance des marchés financiers et générer sans intervention spécifique de votre part. Tout est sous contrôle.

Lire aussi : Quels sont les meilleurs investissements passifs ?

L’assurance vie ISR pour investir en bourse de manière responsable

À partir du moment où vous déléguez vos choix d’investissement, vous êtes tributaire des méthodes de sélection qui ne sont pas nécessairement les vôtres. Dès lors que vous avez une sensibilité écologique ou la volonté de financer certains secteurs d’activité plutôt que d’autres, vous vous heurtez à l’opacité des sociétés de gestion. 

Conscients de cette problématique et de la volonté croissante des particuliers à faire travailler leur épargne de manière plus vertueuse, nous avons créé la première assurance vie ISR alignée avec l’accord de Paris sur le climat (objectif +2° maximum). Notre objectif est de vous proposer la meilleure rentabilité possible tout en contribuant à un monde plus durable.

Vous n’êtes pas sans savoir que la transition écologique a besoin de quantité astronomique de capitaux, nous vous proposons alors d’ajouter une pierre à ce grand édifice !

Lire aussi : L'assurance vie peut-elle être écologique ?

Comment investir 30 000 euros dans l’immobilier ?

Au-delà des marchés financiers, l’immobilier peut être une bonne solution pour investir 30 000 euros en vue par exemple de diversifier un maximum. En effet, les marchés financiers et l’immobilier sont relativement décorrélés et ne s’inscrivent pas sur la même temporalité.

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • l’immobilier locatif en nom propre avec effet levier (emprunt immobilier). Dans ce cas de figure, il est fort probable que vos 30 000 euros soient totalement investis pour constituer l’apport permettant d’atteindre l’autofinancement du projet (sauf si vous achetez un bien d’une valeur inférieure à 100 000 euros) ;
  • la pierre papier qui vous permet d’investir indirectement dans l’immobilier avec un faible ticket d’entrée (minimum 1 000 euros). Il s’agira alors d’acheter des parts de SCPI, d’OPCI ou de SIIC. Cette solution est intéressante en complément d’une assurance vie pour accroître la diversification de votre patrimoine.
  • les nouveaux produits immobiliers tels que le crowdfunding immobilier ou l’immobilier partagé. Une alternative intéressante à la pierre papier classique à condition de bien mesurer votre prise de risque et de comprendre le fonctionnement des produits envisagés.

Conseil de Goodvest : Vous avez des difficultés à choisir comment investir vos 30 000 euros ? Sachez que notre accréditation “Conseiller en Investissement Financier” délivrée par l’ORIAS nous donne le droit de vous dispenser des conseils financiers sur mesure ! N’hésitez pas à nous contacter !

Combien bien investir selon le montant de votre épargne ?

Comment bien investir avec 1000 euros ?

Comment bien investir avec 2000 euros ?

Comment bien investir avec 10 000 euros ?

Comment bien investir avec 20 000 euros ?

Comment bien investir avec 50 000 euros ?

FAQ

Nos derniers articles

Ensemble, changeons l’épargne

Une vision de l’investissement qui va au-delà des critères financiers.