Comment épargner efficacement avec Goodvest ?

Logo Image
  • Goodvest
28
June
2022

Le secret d’une stratégie d’épargne efficace repose sur deux piliers majeurs : votre capacité à épargner et les supports sur lesquels vous placez cette épargne. En effet, s’il apparaît indispensable de mettre de l’argent de côté, encore faut-il que cet argent ait une utilité et qu’il soit placé convenablement. Dans l’idéal, et c’est notre cheval de bataille chez Goodvest, l’épargne pourrait être placée dans des supports ISR permettant d’allier investissement responsable et performance financière.

Lire aussi : Comprendre l'investissement socialement responsable (ISR)

En somme, plus vos placements sont performants, plus vous maximisez l’efficacité de votre effort d’épargne. Après vous avoir dispensé quelques conseils sur la manière d’optimiser votre effort d’épargne mensuel, nous vous proposerons des solutions pour faire fructifier cette épargne. Mais avant cela, pourquoi est-il important d’épargner ?

Pourquoi est-il important d’épargner efficacement ?

Vos revenus peuvent être divisés en deux compartiments selon leur destination :

  • ce que vous utilisez aux fins de consommation pour subvenir à vos différents besoins (loyers, loisirs, énergie, alimentation…) ;
  • la partie non consommée qui constitue de l’épargne que vous pouvez conserver sur un compte courant pour être dépensée plus tard ou placée dans divers supports pour dégager des revenus passifs.

Lire aussi : Plafond compte courant : combien faut-il laisser d'argent sur son compte courant ?

Si votre consommation est supérieure à vos revenus, vous vivez au-dessus de vos moyens et vous serez inévitablement obligé de vous endetter. Vous l’aurez compris, ce n’est pas la situation idéale en ce qu’elle s’oppose avec l’idée même d’épargne et précarise votre situation. La première raison d’épargner est donc d'être dans une position créditrice afin de pérenniser votre situation financière sur le long terme. En épargnant, vous gagnez en sérénité et en indépendance en ce que vous gagnez en aisance pour faire face aux difficultés du quotidien.

Basiquement, épargner efficacement implique donc dans un premier temps d’avoir un niveau de dépense inférieur à ses revenus. Mais au-delà de ça, quel est le rôle de l’épargne ?

L’épargne peut répondre à plusieurs objectifs dont certains peuvent être poursuivis simultanément :

  • constituer un matelas de sécurité en cas de problème (on parle alors d’épargne de précaution) ;
  • générer des revenus passifs ;
  • constituer un patrimoine à transmettre
  • financer des projets qui vous tiennent à cœur (investir dans les énergies renouvelables par exemple) ;
  • préparer votre retraite ;
  • financer les études de vos enfants ;
  • faire une dépense plaisir coûteuse…

Comme nous le verrons, chacun de ces objectifs implique une stratégie de placement adéquate afin de maximiser vos rendements tout en limitant votre prise de risque. À cela, il est aussi possible d’ajouter des considérations extra financières pour faire en sorte que votre épargne fructifie tout en finançant des projets en accord avec votre éthique et vos convictions personnelles.

Reste à savoir combien vous pouvez épargner par mois en fonction de vos revenus.

Combien pouvez-vous épargner chaque mois ?

Sur cette question chacun voit midi à sa porte, mais il faudra trouver un juste équilibre entre consommation et épargne. A priori, nous aurions tendance à dire que plus vous épargnez, mieux c’est. Mais l'écueil inverse serait de sacrifier votre quotidien et votre train de vie pour mettre de l’argent de côté. 

Ceci étant, plus votre niveau de revenu est élevé, plus votre propension à l’épargne est élevée. Sauf si vous développez des goûts de luxe à mesure que vos revenus augmentent, épargner 20 % de vos revenus si vous gagnez 3 000 euros net par mois est une chose tout à fait envisageable.

À l’inverse, il est plus difficile d'épargner efficacement lorsque vos revenus sont inférieurs à 1 500 euros par mois, mais ce n’est pas impossible ! En optimisant votre budget, vous pourriez dégager 150 euros par mois sans pour autant remettre en question votre train de vie. C’est ce que nous allons voir.

Lire aussi : Combien mettre de côté par mois ?

Comment épargner plus chaque mois ?

Que vous dégagiez systématiquement un reste à vivre (parce que vos dépenses sont inférieures à vos revenus) ou que vous ayez du mal à épargner, il est possible de mettre en place différentes méthodes pour augmenter votre effort d’épargne. 

Pour ce faire, vous aurez besoin d’établir un budget basé sur vos dépenses réelles afin d’avoir une vue d’ensemble sur votre train de vie. À partir de ces informations, il sera alors possible d’effectuer des arbitrages et d’identifier des axes d’optimisation pour dégager un surplus.

Par ailleurs, d’autres méthodes plus drastiques peuvent être mises en place pour vous astreindre naturellement à mettre de l’argent de côté. C’est le cas par exemple d’un virement automatique vers un compte épargne ou une assurance vie.

Budgétisation et rationalisation des dépenses

La budgétisation est l’étape clé de l’optimisation de vos dépenses. Il vous permet d’avoir une vue rationnelle et chiffrée de votre train de vie pour la mettre en correspondance avec vos revenus.

Cette méthode vous permet aussi d'identifier chaque post de dépense et d’envisager des axes d’amélioration.

Par exemple, les abonnements divers constituent une charge de plus en plus importante dans le budget des ménages. Entre les forfaits de téléphone, les abonnements aux plateformes de streaming et les assurances, il y a forcément une source d’économie potentielle. Il est tout à fait envisageable de partager les comptes de streaming, de souscrire à une nouvelle offre internet/téléphone moins coûteuse ou de faire appel à un courtier en assurance pour réduire le coût de vos assurances. En agissant de la sorte, il est possible d'économiser plusieurs centaines d’euros par mois sans réduire votre train de vie. Et comme nous le verrons, cette économie peut se transformer en un véritable pactole si vous placez cet argent intelligemment.

La mise en place d’un versement automatique

L’autre solution pour épargner efficacement consiste à mettre en place un versement automatique vers vos différents contrats d’épargne ou livret. Si vous êtes plutôt du genre à adapter vos dépenses en fonction de l’argent qu’il vous reste sur votre compte courant, cette méthode s’avère particulièrement efficace. 

Par ailleurs, si vous placez votre épargne sur les marchés financiers, la méthode du versement périodique vous permet d'entrer sur ces derniers à des niveaux de prix différents. Cela a pour effet de lisser la volatilité de votre épargne et donc la rendre moins sensible à la variation de prix des marchés.

Lire aussi : Que faire en cas de krach boursier ?

Quelles solutions de placement privilégier pour épargner efficacement ?

Maintenant que vous êtes capable de dégager un surplus d’épargne chaque mois, reste à savoir comment la placer intelligemment en fonction de vos objectifs. Sur ce point, le premier écueil est de laisser cette dernière sur un compte courant. En effet, le compte courant n’est pas une solution de placement adapté en raison de l’absence de rémunération et de l’inflation venant grignoter progressivement le pouvoir d’achat des sommes qui y sont logées.

Lire aussi : Plafond compte courant : combien faut-il laisser d'argent sur son compte courant ?

Heureusement, il existe pléthore de solutions d’investissements plus ou moins viables pour votre épargne selon vos objectifs et votre horizon. Plus votre horizon est lointain, plus vous pourrez envisager des investissements peu liquides et risqués, mais plus rémunérateurs. Puisque nous ne pouvons pas tous les traiter dans cet article, nous allons nous concentrer sur un placement flexible, rémunérateur et accessible à tous qui répond à la grande majorité des objectifs : l’assurance vie. 

Mais avant d’investir dans ce support présentant des risques de perte en capital, il faut veiller à disposer d’une épargne de précaution suffisante.

Lire aussi : 5 idées d'investissement rentable et accessible à tous

Les livrets bancaires pour l’épargne de précaution

Si vous êtes en passe de dégager un reste à vivre suffisant et que vous ne disposez pas d’épargne outre mesure, il est impératif en priorité de constituer votre épargne de précaution. Il s’agit d’une épargne qui a pour objectif de vous permettre de faire face aux dépenses impromptues du quotidien et de vous permettre de faire le dos rond en cas de coup dur.

Si vous êtes salarié en CDI, il est généralement recommandé de disposer d’au moins 3 mois de salaire sur une solution d'épargne liquide tels qu’un livret A ou un LDDS. Toutefois, ces livrets ne doivent pas constituer votre seule solution d’épargne en ce qu’ils ne sont pas adaptés à des placements à moyen long terme en raison de leur rémunération trop faible par rapport à l’inflation.

Lire aussi : Que financent le Livret A et le LDDS (Livret de développement durable et solidaire) ?

L’assurance vie ISR pour allier épargne responsable et performance financière

C’est pourquoi, une fois votre épargne de précaution constituée, il faudra commencer à envisager une stratégie d’investissement plus ambitieuse, vous permettant de générer une rentabilité suffisante sur le long terme. Mais attention, qui dit rentabilité dit aussi risque de perte bien que le temps long permette de vous protéger contre les risques de volatilité à court terme des marchés. 

L’une des solutions qui s’offrent à vous est d’épargner dans une assurance vie. Ce type d’enveloppe vous permet d’investir simplement sur les marchés financiers avec une sélection variée de supports d’investissement (OPC, ETF, actions..) adaptés à vos objectifs. Par exemple, si vous souhaitez épargner efficacement sur une période de 10 ans, une assurance vie bien configurée grâce à un robo advisor peut vous proposer une rentabilité espérée de 5 % par an pour une prise de risque minimum. 

Voici ce à quoi pourrait ressembler votre épargne au bout de 10 ans selon votre taux d’épargne et de vos revenus.

Ainsi, même en épargnant 50 euros par mois, il est possible de faire fructifier son épargne à hauteur de 7 762 euros sur 10 ans. Pas mal, non ?

Pour parfaire le tableau, il est aussi possible d’investir de manière responsable grâce à l’assurance vie avec son volet ISR (investissement socialement responsable). Proposant des rendements similaires, voire supérieurs à une assurance vie classique, l’assurance vie ISR est dédiée aux investissements à portées écologiques et/ou sociales pour faire fructifier votre épargne tout en contribuant à rendre le monde meilleur.

Lire aussi : L’assurance vie ISR pour investir de manière éthique et responsable

Conscients de l’importance de proposer ce type de contrat aux épargnants, nous avons chez Goodvest développé la première assurance vie ISR compatible avec l’accord de Paris sur le climat : Goodvie. Vous pouvez désormais épargner intelligemment en cumulant performance et respect de l’environnement en investissant dans les projets porteurs qui feront le monde de demain !

FAQ

Nos derniers articles

Ensemble, changeons l’épargne

Une vision de l’investissement qui va au-delà des critères financiers.