Quelles sont les meilleures solutions d'épargne à long terme ?

Logo Image
  • Goodvest
28
June
2022

Dans un environnement d’inflation élevée et de taux bas, l’épargne à long terme est certainement la meilleure solution pour les épargnants souhaitant faire fructifier leurs économies. Mais, épargner à long terme implique nécessairement d’être en mesure de se projeter financièrement sur le temps long. Autrement dit, vous devez être dans une situation vous permettant de placer de l’argent sans avoir à y toucher, en somme de l’argent dont vous n’avez pas besoin à court et moyen terme. Ainsi, l’épargne à long terme vous oblige à faire preuve d’une certaine rigueur et de mettre en place la bonne stratégie d’investissement. 

À ces fins, choisir la bonne solution d’épargne à long terme est indispensable pour maximiser sa rentabilité tout en limitant ses risques et, dans l'idéal, proposer certains avantages fiscaux et contribuer du mieux possible à favoriser la transition écologique (puisque c’est ce dont nous avons le plus besoin à terme…).

Alors, quels sont les meilleurs placements à long terme capables d’allier rentabilité et responsabilité ?

Goodvest, en tant que spécialiste de l’investissement socialement responsable, vous livre ses analyses pour orienter votre épargne à long terme dans les meilleures solutions alliant transition écologique et valorisation de votre capital.

Qu’est-ce que l’épargne à long terme ?

Avant de vous présenter ces solutions, il convient de s’accorder sur ce qu’est l’épargne à long terme. Relativement subjectif, le long terme peut être considéré en finance comme une période de temps supérieur à 8 ans. À noter que certains auteurs peuvent considérer le long terme sur une période de temps plus grande ou plus petite, il n’y a pas vraiment de consensus sur cette question, mais peu importe…

Au demeurant, épargner sur le long terme consiste à placer de l’argent dans des actifs financiers ou dans des livrets d’épargne en conservant l'intégrité de cette épargne sur une période supérieure à 8 ans. Investir sur le long terme n’exclut pas la réalisation d’arbitrages (achat et revente de certains actifs en vue de rééquilibrer votre portefeuille par exemple), par contre, cette approche d’investissement implique de ne pas effectuer de retrait avant le terme fixé (quand bien même la solution d’épargne le permettrait). Pourquoi est-ce important ?

Pourquoi envisager l’épargne à long terme ?

Si certains croyants considèrent que le temps n’appartient qu’à Dieu, le monde financier considère lui que le temps a une valeur monnayable pour plusieurs raisons :

  • le temps long est source d’incertitudes et donc de risques ;
  • il est toujours préférable d’avoir 100 euros aujourd’hui que 100 euros demain.

En ce sens, épargner sur le long terme vous permet d'exiger un niveau de rentabilité supérieur puisqu’en tant que fourmis, vous êtes en mesure de subvenir aux besoins des cigales et de vous projeter sur des investissements de long terme, souvent bien plus structurant et prometteur pour la société que des investissements de court terme. Il devient alors possible de prendre part à certains grands projets durables visant à transformer durablement notre façon de produire et de s'aligner sur les exigences climatiques et écologiques de notre siècle.

Des placements rentables pour une prise de risque limitée grâce à l’horizon long

En principe, la rentabilité de vos placements est proportionnelle à votre prise de risque, mais sur le temps long, cette prime de risque se conjugue à la rémunération de votre capacité à conserver vos actifs au lieu de les liquider pour consommer.

L’épargne à long terme vous permet alors d’envisager des actifs en principe risqués du fait de leur volatilité (tels que des actions d’entreprises cotées) où leurs prix peuvent fortement varier à court terme et sont sensibles aux effets d’annonces. Grâce au long terme, vous supprimez les effets de volatilités pour vous inscrire sur des tendances de croissance de long terme sur des actifs fortement rémunérateurs.

Il n’en demeure pas moins que s’inscrire sur le temps long et renoncer à la liquidité est un risque en tant que tel, mais il est plus facilement maîtrisable que la volatilité avec une stratégie d’investissement adaptée. En effet, comme nous allons le voir, il “suffit” de répondre à quelques prérequis pour tirer pleinement profit de la rentabilité à faible risque de l’épargne à long terme.

Une stratégie d’épargne éthique qui s’inscrit sur le temps long

Vous n’arriverez pas à faire sortir des voies ferrées sur un territoire comme la France en moins d’un an, ni à remplacer le charbon des usines sidérurgiques par du dihydrogène vert…

En vérité, les projets ambitieux et structurants (et souvent les plus rentables à long terme) nécessitent du temps et des capitaux. Si les capitaux ne manquent pas, les investisseurs capables de s'inscrire sur des projets de longues durées ne se bousculent pas au portillon dans un monde où l’instantanéité devient le maître mot. 

Lire aussi : Spéculation boursière : une opportunité pour les particuliers ?

Pour autant, en épargnant sur le long terme, vous pouvez devenir ces investisseurs susceptibles d'œuvrer pour le monde de demain en finançant les grands projets indispensables pour remplir notamment les objectifs de l’Accord de Paris (à condition bien sûr de bien choisir la solution d’épargne et les entreprises dans lesquels vous investissez).

Ces projets peuvent proposer une véritable rentabilité à long terme dans le sens où le monde ne pourra s’en passer contrairement à ceux qui ont cru judicieux d’investir à long terme dans des entreprises spécialisées dans la production de gobelets en plastique… Il est probable que ceux qui investissent à long terme dans les hydrocarbures aujourd’hui finissent pas subir le même sort, sauf revirement complet de la stratégie de ces entreprises (oui c’est possible).

Ainsi, en investissant de manière responsable à long terme, il est certain que votre portefeuille jouisse d’une meilleure résilience face aux problèmes écologiques qui ne cessent de croître et, inévitablement, impactent et déstabilisent nos économies.

Lire aussi : Que faire en cas de krach boursier ?

Quels sont les prérequis pour envisager une épargne à long terme ?

Aussi séduisante, soit la perspective d’investir à long terme, il vaut mieux éviter de s’y lancer à fonds perdu. N'oubliez pas que la rémunération de votre épargne tient à votre capacité à converser durablement vos actifs. Pour ce faire, comme nous l’expliquons dans notre guide de l’investissement pour débutant, il est impératif de respecter à minima 3 règles :

  • Définir vos objectifs patrimoniaux. Épargner sur le long terme doit résulter d’un objectif spécifique qui s'inscrit sur le temps long tel que préparer votre retraite, financer les études de vos enfants, mais peut aussi être plus général comme faire fructifier votre épargne ou prendre part au financement de la transition écologique ;
  • Une épargne de précaution suffisante. Cette dernière vous permet d’avoir un capital de secours pour éviter d’avoir à liquider vos actifs en cas de problèmes. Avoir entre 3 et 6 mois de salaire en épargne de précaution si vous êtes en CDI semble être une attitude responsable ;
  • Une stabilité financière suffisante. Malheureusement, être capable de se projeter sur le temps long implique d’avoir quelques certitudes au quotidien. Si vous êtes dans une période d’entre deux ou que vos revenus manquent de régularité, il faudra soit prévoir une épargne de précaution importante pour pallier cette instabilité, soit renoncer à investir sur le long terme.

Mais rassurez-vous, il est aussi possible d’investir à court et moyen terme (et de manière responsable qui plus est) :

Quelles solutions d’épargne choisir pour faire des placements à long terme ?

Ceci étant dit, nous pouvons nous attaquer aux meilleures solutions d’épargne à long terme. Nous traiterons ici des différentes enveloppes et contrats que vous pouvez souscrire pour y loger votre épargne de long terme.

D’ores et déjà, nous pouvons exclure l’ensemble des livrets bancaires (livret A, LDDS, etc.) pour une raison simple : leur taux d’intérêt est actuellement inférieur à l’inflation (vous perdez donc en pouvoir d’achat). Ces solutions ne sont pas à jeter pour autant dans le sens où elles peuvent loger votre épargne de précaution, mais elles ne sauraient constituer un placement viable à long terme.

Le plan épargne actions, une solution d’épargne à long terme européenne

Le plan épargne action (PEA) est une enveloppe fiscale dédiée à l’investissement dans des actions européennes et fonds actions européennes. Plafonnés à 150 000 euros, les actifs proposés par le PEA sont tout à fait adaptés à votre épargne sur le long terme, d’autant qu’à partir de la 5e année, la part des gains de vos retraits est exonérée d’impôt sur le revenu.

Mais cette incitation ne doit pas occulter deux problèmes fondamentaux : 

  • investir seulement en Europe c’est bien, mais sur le plan de la diversification géographique c’est moins bien. Aussi, dans une optique d’investissement responsable, l’Europe n’est pas le seul continent confronté aux problématiques écologiques : le monde doit pouvoir se transformer dans son entièreté en obtenant les ressources pour trouver et mettre en œuvre les solutions adaptées à leurs problématiques spécifiques ;
  • sauf exception, il faudra trouver vous-même les entreprises dans lesquelles investir pour composer votre portefeuille. Sauf à être un fin connaisseur, vous vous exposez à des erreurs de placements et aux affres du greenwashing.

Pour pallier cette problématique, il apparaît important de s’orienter vers des solutions d’épargne en gestion profilée, très rares dans l’univers du PEA.

Lire aussi : Faut-il choisir un PEA (Plan Epargne Action) ou une assurance vie ?

Le PER individuel pour investir à long terme en préparant votre retraite

L’autre alternative plus généraliste pour votre épargne à long terme est le PER (plan épargne retraite) individuel. Comme son nom l’indique, le PER est principalement dédié à l’objectif d’épargner pour votre retraite, ce qui tombe plutôt bien vu que c’est a priori un objectif de long terme.

Concrètement, le PER est une enveloppe fiscale fonctionnant de la manière suivante :

  • Vous effectuez des versements qui sont ensuite placés dans différents actifs financiers
  • Les versements peuvent être déduits de vos revenus imposables : une solution idéale pour préparer votre retraite en défiscalisant ;
  • Votre épargne est bloquée jusqu’à votre retraite. Vous ne pourrez donc pas effectuer de retraits avant votre retraite sauf cas exceptionnels (surendettement, achat de votre résidence principale...).

Le PER individuel se décompose en deux sous-catégories ayant notamment un impact en termes de gestion :

  • le PER compte titre qui vous permet d'accéder à une large gamme d'actifs financiers, mais comme pour le PEA, il faudra composer vous-même votre portefeuille. Il apparaît donc difficile de faire un investissement responsable dans ces conditions ;
  • le PER assurance propose généralement une gamme d’actifs plus restreinte puisqu’il s’agit de fonds d’investissement et/ou d’ETF, mais ces derniers peuvent vous proposer un fort niveau de diversification. Il devient possible également de bénéficier de solutions de gestion pilotée au niveau du PER et du professionnalisme des sociétés de gestion au niveau des fonds pour limiter votre prise de risque. Enfin, en matière d’investissement responsable, vous pouvez vous orienter vers des ETF ESG et/ou des fonds ISR si votre contrat le permet (Nous travaillons actuellement chez Goodvest pour proposer le premier PER ISR).

L’assurance vie ISR, une solution d’épargne à long terme flexible et diversifiée

On vous a gardé le meilleur pour la fin : l’assurance vie ISR. Comme pour le PEA ou le PER, il s’agit d’une enveloppe fiscale (donc proposant des avantages fiscaux) dédiée à l’investissement socialement et écologiquement responsable. En effet, investir sur le long terme implique inévitablement d’anticiper les grandes tendances à venir. Quelles sont-elles ?

  • la trajectoire du réchauffement climatique doit être contenue en dessous de +2°C pour ne pas éteindre le point de non-retour (effet d’étuve où l’emballement climatique se transforme en boucle de rétroaction) ;
  • la majorité des États sont signataires d’accords visant en endiguer ce phénomène à horizon 2030 en visant la neutralité carbone ;
  • l’essentiel de nos productions actuelles est carboné.

En toute logique, il devrait résulter des 10 années à venir de véritables bouleversements politiques et économiques qui n’auront d’autres résultats que de placer les entreprises les plus volontaristes sur le devant de la scène (source de rentabilité accrue) et probablement de forcer les autres à changer (ou à péricliter).  

L’assurance vie ISR de Goodvest vous propose alors de prendre part dès maintenant à ce changement et de miser à long terme sur un avenir plus durable grâce à une sélection fine des fonds les plus responsables en matière d’écologie et de limitation des GES.

En savoir plus : L’assurance vie ISR pour investir de manière éthique et responsable

Conseil de Goodvest : Sachez que vous n'êtes pas le seul à pouvoir investir sur le long terme via une assurance vie ISR. Vous pouvez aussi ouvrir une assurance vie ISR pour mineur à vos enfants, qui a priori, disposent d’un horizon suffisamment long pour envisager une stratégie de placement à long terme avant d’employer ce capital à leurs projets de vie futurs dans un monde, on l’espère, agréable à vivre !

FAQ

Nos derniers articles

Ensemble, changeons l’épargne

Une vision de l’investissement qui va au-delà des critères financiers.