Pourquoi investir de manière responsable avec des ETF ESG ?

Logo Image
  • Goodvest
6
December
2021

Vous souhaitez investir de manière éthique en limitant l’impact des frais de gestion sur la performance de votre portefeuille ? L’ETF ESG est alors une excellente solution assurant performance, diversification et RSE (responsabilité sociétale des entreprises). Mais, au regard de la diversité des critères ESG, faire un investissement en accord avec vos principes peut parfois tourner au parcours du combattant. Alors, pourquoi investir dans des ETF ESG ? Comment ça fonctionne ? Comment éviter de tomber dans les pièges du greenwashing ?

Qu’est-ce qu’un ETF ESG ?

Avant d’investir dans un ETF ESG, il apparaît opportun de savoir ce qui se cache derrière cet acronyme. Après vous avoir expliqué ce qu’est un ETF, nous nous pencherons sur les fameux critères ESG.

ETF définition et avantages

Un ETF (Exchange traded funds) ou trackers est un produit financier permettant d’investir en une seule fois dans une large gamme d’actifs (principalement des actions d’entreprise) composant un indice spécifique (le CAC 40 par exemple). Autrement dit, un ETF se contente de répliquer le plus fidèlement possible les variations et les rendements d’un indice en particulier. On oppose généralement l’ETF aux fonds de gestion active (les OPC) dont la composition varie régulièrement selon les arbitrages financiers réalisés par une société de gestion. Le peu d’arbitrage effectué au sein d’un ETF le rend beaucoup moins coûteux en frais de gestion qu’un OPC classique de sorte que la performance nette est généralement meilleure. C’est la raison pour laquelle les ETF n’ont cessé d'attirer de plus en plus d’investisseurs ces 10 dernières années et que les assurances vie nouvelle génération sont investies sur ce type de fonds.

Que signifie ESG ?

Très en lien avec la RSE (responsabilité sociétale des entreprises), l'acronyme ESG est devenu un terme générique pour s'intéresser à la responsabilité des entreprises sur les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. Ces fameux critères servent de base pour évaluer la “performance” extra-financière d’une entreprise et, plus généralement, son impact sur la société dans un monde où l’intrication des considérations morales et politiques avec les modes de production est de plus en plus importante (et nécessaire). Ainsi, les critères ESG permettent d’analyser une entreprise sur 3 composantes :

  • Environnementale : réduction des déchets, réduction des émissions des gaz à effet de serre, impact positif pour l'environnement, protection de la biodiversité...
  • Sociale : prévention des accidents et des risques psychosociaux des salariés, respect du droit des salariés, promotion de l’égalité homme/femme, qualité du dialogue social...
  • Gouvernance : Indépendance du conseil d’administration, égalité homme/femme au sein de l’équipe de direction...

Ainsi, lorsque nous parlons d’ETF ESG, il s’agit d’un fonds ETF composé d’entreprises prenant en compte certains de ces critères voire la totalité. Mais cette prise en compte peut être insuffisante au regard de la diversité des critères...

Mise en garde sur les critères ESG

Soyons clairs, le terme ESG n’est pas un label (bien que les critères ESG servent à obtenir le label ISR). Dans le cadre des ETF, il indique seulement que la société de gestion en charge de la construction de l’ETF a pris en compte des critères ESG pour la composition du fonds. Mais, à première vue, vous ne savez pas forcément lesquels. À défaut d’informations complémentaires, vous n’êtes pas en mesure de savoir s’il s’agit d’un ETF composé exclusivement d’entreprises respectant la parité homme/femme (qui est un critère social) ou d’entreprises visant un objectif 0 carbone (critère environnemental). Dans le premier cas, sachez que les entreprises spécialisées dans l’extraction d’énergies fossiles sont souvent très bien notées en matière de gouvernance et sur le volet social. Autrement dit, il faut rester vigilant sur l’utilisation abusive du terme ESG : investir dans un ETF ESG ne signifie pas forcément que vous réalisez un investissement en accord avec votre éthique et votre morale surtout si vous êtes sensible aux questions écologiques.

Comment fonctionnent les ETF ESG ?

Comme nous l’avons vu, les ETF sont construits à partir d’un indice de référence. Ces derniers sont le plus souvent construits par des sociétés de gestion telles que MSCI qui ont développé au fil des années une expertise en matière de notation des entreprises sur les critères ESG. En effet, si les données financières des entreprises cotées sont facilement accessibles, la collecte et l’évaluation de données extra-financières restent une tâche nettement plus complexe. Au demeurant, la construction des indices et par extension des ETF ESG s’appuyant dessus reste à l’initiative des sociétés de gestion qui ont chacune leur propre méthodologie et modalité de notation. Ils seront néanmoins contraints de respecter un cadre plus ou moins large s’ils visent l’obtention d’un label tel que le label ISR ou le label Greenfin pour rassurer le public quant à la qualité extra-financière de l’ETF.

Lire aussi : Quels produits choisir pour faire un investissement écologique ?

Conseil de Goodvest : Pour nous assurer de la qualité des ETF ESG proposés en matière environnementale, nous effectuons une vérification manuelle de leur composition en collaboration notamment avec Carbon4 Finance.

Ouvrez une assurance vie responsable

Découvrez votre portefeuille d’investissement personnalisé, en accord avec vos valeurs

Bénéficiez de 3 mois de frais offert avec le code promo blog

La méthode “Best in class” pour construire un ETF ESG

Certaines sociétés de gestion vont par exemple utiliser la technique “best in class” en sélectionnant au sein d’un indice classique (le CAC40 ou le S&P500 par exemple) les meilleures entreprises, secteur par secteur, au regard d’une notation ESG aux conditions préalablement définies. L’objectif est donc de faire un écrémage en sélectionnant les meilleures entreprises sur le plan extra-financier. Mais, vous en conviendrez, cette méthode revient à sélectionner les entreprises les moins mauvaises, pas forcément les meilleures ! Pour autant, cette méthode de construction d’un ETF ESG permet de proposer aux investisseurs un produit relativement bien diversifié en son sein.

L’exclusion normative des ETF ESG

Pour rendre les ETF ESG plus responsables, les gestionnaires de fonds pratiquent ce que l’on appelle l’exclusion normative. Cette approche consiste à exclure de l’indice certains secteurs d’activité jugés comme contraires aux principes éthiques et moraux et/ou aux normes internationales (Pacte des Nations Unies par exemple qui interdit le travail des enfants ou le recours à l’esclavage). Bien que les secteurs exclus restent à la discrétion de la société de gestion, vous ne trouverez généralement pas dans un ETF ESG les secteurs suivants :

  • l’armement ;
  • le tabac ;
  • les jeux d’argent ;
  • le divertissement pour adulte ;
  • l’extraction des énergies fossiles…

De plus, certains ETF ESG vont plus loin dans l’exclusion normative pour être en accord avec les convictions d’un certain public en excluant par exemple le secteur du nucléaire.

L’ETF ESG par approche thématique

L’autre solution pour construire un ETF ESG est de sélectionner une grande thématique qui répond directement à une problématique ESG telle que :

  • l’eau ;
  • la santé ;
  • les énergies renouvelables ;
  • l’écoefficience...

Par exemple, une entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables semble parfaitement en adéquation avec le critère environnemental des critères ESG. Il est ainsi possible de créer un ETF ESG thématique exclusivement composé d’entreprises spécialisées dans les énergies renouvelables. A priori, sauf si la gouvernance et la responsabilité sociale de ces entreprises sont désastreuses, ce type d’ETF ESG thématique semble tout à fait vertueux pour un investisseur responsable.

Conseil de Goodvest : Si vous souhaitez allouer votre épargne vers des secteurs luttant contre le réchauffement climatique, vous pouvez vous orienter vers des ETF CTB (Climate transition benchmark) ou PAB (Paris aligned benchmark). Ces ETF ESG permettent aux investisseurs de soutenir les objectifs de l’Accord de Paris (limiter le réchauffement climatique à un niveau inférieur à 2°C), réduire les émissions de gaz à effet de serre de 50 % d’ici 2030…).

Toutefois, le problème des ETF ESG thématiques peut résider dans la faible diversification. En effet, allouer la totalité de son épargne dans un seul secteur d’activité concentré en un seul lieu géographique fait courir des risques importants pour votre épargne. Le moindre revers de marché pourrait tout balayer ! C’est pourquoi, nous vous recommandons d’investir dans différents ETF ESG thématiques et d’allouer une partie de votre portefeuille vers des ETF ESG “best in class”.

Lire aussi : Comment bien diversifier son portefeuille ?

Conseil de Goodvest : Si le monde n’est pas blanc ou noir, sachez que c’est la même chose en matière d’investissement : certains ETF ESG “best in class” seront moins pires que des ETF classiques, mais pas forcément aussi vertueux qu’un ETF ESG thématisé. Au demeurant, il est impératif d’assurer un niveau de diversification suffisant pour limiter vos risques financiers de sorte qu’il est parfois nécessaire de faire quelques compromis en investissant des ETF ESG incluant certaines sociétés ni vertueuses ni condamnables en matière de responsabilité ESG (tels que certains grands groupes du CAC40). Sur ce point, il est d'ailleurs possible de privilégier les entreprises faisant preuve de bonne volonté en sélectionnant des ETF construits avec la méthode du “best effort” (entreprise améliorant leur notation extra financière).

Quelles enveloppes pour investir dans des ETF ESG ?

En tant que particulier, pour investir dans des ETF ESG, il vous faudra ouvrir une enveloppe ou un compte destiné à accueillir ces produits financiers. Il peut s’agir d’un compte titre ordinaire, d’un PEA (dans une certaine mesure), d’une assurance vie, d’un PER (plan épargne retraite), d’un contrat de capitalisation... Par défaut, nous vous recommandons l’assurance vie en raison de sa flexibilité en matière de retrait, de sa fiscalité avantageuse et de ses caractéristiques patrimoniales pour la transmission. Mais, selon vos objectifs patrimoniaux, d’autres enveloppes peuvent être plus adaptées à votre situation.

Lire aussi : L'assurance vie ISR pour investir de manière éthique et responsable

Quels sont les meilleurs ETF ESG ?

Pour vous informer, nous mettons à disposition une liste d’ETF ESG, ces derniers ne sont pas forcément disponibles sur notre assurance vie ISR (et n’ont pas nécessairement fait l’objet d’une vérification manuelle). Néanmoins, pour notre assurance vie ISR, Goodvie, nous vous assurons d’avoir sélectionné pour vous les meilleurs ETF ESG en tenant compte notamment de la qualité des thématiques, des frais de gestion et de la performance.

Lire aussi : Les meilleurs ETF pour votre assurance vie ISR

Épargnons la planète

Inscrivez-vous et faites une simulation gratuite en 5 minutes.

Bénéficiez de 3 mois de frais offert avec le code promo blog

FAQ

Nos derniers articles

Ensemble, changeons l’épargne

Une vision de l’investissement qui va au-delà des critères financiers.