Combien mettre de côté par mois ?

Logo Image
  • Goodvest
17
February
2022

À partir du moment où vous souhaitez commencer à épargner, se pose inévitablement la question de combien mettre de côté chaque mois. Que ce soit sous la forme d’un versement régulier ou d’un prélèvement automatique, il apparaît important de définir le juste montant pour faire croître votre épargne sans pour autant sacrifier votre confort du quotidien. Certes, il est plus facile de mettre de l’argent de côté chaque mois quand on perçoit un revenu confortable, mais même avec un petit salaire, il est aussi possible (voire nécessaire) de se constituer une épargne progressive en adoptant la bonne stratégie. 

Dès lors, combien mettre de côté chaque mois en fonction de son salaire ? Pourquoi est-ce utile d’épargner ? Comment donner du sens à vos économies ?

En tant que spécialiste de l’investissement responsable, Goodvest vous donne tous les éléments utiles pour commencer à épargner chaque mois sans mettre en péril vos besoins du quotidien.

Pourquoi épargner chaque mois une partie de ses revenus ?

L’épargne peut se définir comme le stock de revenus d’une personne qui n’est pas consommé. En principe, les traitements et salaires que nous percevons servent à subvenir à nos besoins du quotidien. Mais, il est généralement souhaitable que la totalité de ce revenu ne soit pas consommée immédiatement pour être utilisée plus tard (faire des provisions), nous permettre de faire face à un événement fâcheux (épargne de précaution) ou être investie pour générer des revenus complémentaires.

Pour toutes ces raisons, un bon gestionnaire se doit de mettre de côté une partie de ses revenus. Et si vous avez des doutes quant à l’intérêt d’épargner, nous vous recommandons de lire (ou relire) La Cigale et la Fourmi de Jean de Lafontaine, un classique du genre humain !

Constituer une épargne de précaution 

Mettre de côté de l’argent chaque mois doit en premier lieu vous permettre de constituer une épargne de précaution. Cette épargne a pour vocation de vous aider à faire face aux urgences et aux imprévus du quotidien où il est parfois nécessaire de dépenser en une fois, de manière imprévue, une importante somme d'argent.

L’épargne de précaution est le socle de votre patrimoine et vous permet d’être serein face à l’avenir en vous évitant d’être dépassé par les évènements. Accessoirement, si vous avez pour objectif d’investir une partie de votre épargne dans des actifs rentables (mais nécessairement risqués et/ou impliquant un horizon de moyen long terme), l’épargne de précaution vous permet de préserver votre patrimoine en vous protégeant d’un scénario de liquidation anticipée de vos investissements (plutôt fâcheux si les marchés ne sont pas à leur sommet).

Lire aussi : Comment maîtriser et limiter les risques financiers ?

En somme, nous vous recommandons à minima de mettre de côté, pour votre épargne de précaution, jusqu’à atteindre 6 mois de salaire. Ce montant peut être revu à la hausse ou à la baisse selon la stabilité de votre situation professionnelle et votre train de vie.   

Provisionner des dépenses futures

L’autre intérêt de mettre de l’argent de côté chaque mois réside dans la possibilité de se constituer une provision pour anticiper une dépense ou un événement futur dont l’échéance est généralement connue (sinon on parle d’épargne de précaution). C’est le cas par exemple de vos vacances, des études de vos enfants ou d’un départ en retraite.

Selon l’échéance de cette dépense, vous pourrez faire fructifier votre provision en la plaçant dans des actifs adaptés à votre horizon d’investissement. Par exemple, si vous souhaitez provisionner pour votre retraite vous pouvez ouvrir un PERin assurance investi principalement sur les marchés financiers en raison de l’horizon long (supérieur à 10 ans). 

À l’inverse, si vous souhaitez partir en vacances à la fin de l’année, l’argent économisé chaque mois aura plutôt sa place dans un placement sans risque (livret d’épargne, compte courant, assurance vie fonds euros).

Lire aussi : Plafond compte courant : combien faut-il laisser d'argent sur son compte courant ?

Générer des revenus complémentaires et bâtir son patrimoine

Une fois votre épargne de précaution et vos différentes provisions constituées, vous pour mettre chaque mois de côté une partie de vos revenus pour bâtir votre patrimoine en vue de générer des revenus complémentaires.

Dans cette optique, vous disposez d’une large liberté d'interprétation. Nous vous recommandons néanmoins de construire un patrimoine en pyramide. Dès lors, votre socle est constitué par votre résidence principale et, à mesure que l’on monte dans la pyramide, votre épargne mensuelle vient alimenter des actifs de plus en plus risqués (mais rentables) aussi appelés “actifs exotiques” (crowdfunding immobilier, crypto actifs, matières premières…).


Source : Avenue des investissurs

Lire aussi : 5 idées d'investissement rentable et accessible à tous


Combien faut-il mettre de côté par mois en fonction de son salaire ?

Comme nous l’avons dit, mettre de côté chaque mois implique de ne pas dépenser la totalité de votre salaire. Cela nécessite alors de trouver un juste équilibre entre consommation et épargne, afin de définir au cas par cas ce dont vous avez besoin pour vivre (et donc ce que vous pouvez épargner).

Pour mieux vous situer nous allons vous donner quelques exemples de combien mettre de côté chaque mois en fonction de votre salaire.

Trouver le juste équilibre entre épargne et consommation

La meilleure manière pour savoir combien mettre de côté chaque mois est de définir avec précision votre budget. Ce dernier doit prendre en considération l’ensemble de vos dépenses (même superflues) sur une année et/ou mensuellement (vous pouvez vous aider de vos relevés bancaires pour l’établir). Tout doit y figurer : facture d'électricité, factures de gaz, abonnement Netflix, frais de stationnement… Il est aussi possible d’appliquer un coefficient pour tenir compte d’une marge d’erreur au cas où vous auriez oublié (ou pas prévu) la survenue de certaines dépenses.

À l'issue de cet exercice, il est donc possible de faire la différence entre ce que vous dépensez et ce que vous gagnez. La différence constitue alors le montant que vous pouvez mettre chaque mois de côté.

Si le résultat est égal à zéro (ou est positif), vous serez obligé de couper dans certaines dépenses pour épargner chaque mois. C’est mathématiquement inévitable. C’est là où votre budget détaillé trouve toute son utilité puisqu’il sera facile d’identifier les dépenses superflues ou les potentielles sources d’économies.

Exemple de répartition en fonction du salaire

SI vous n’arrivez pas à déterminer combien mettre de côté chaque mois, vous pouvez vous référer au montant de votre salaire. Si votre train de vie n’est pas démesuré, vous devriez trouver de quoi épargner chaque mois.

Effet, plus votre salaire est élevé, plus vous êtes théoriquement en mesure de consacrer une partie plus importante à l’épargne. Pour vous motiver à mettre de côté chaque mois, nous avons simulé le montant de votre capital au bout de 10 à un taux de rentabilité de 5 % par an (ce que pourrait vous rapporter l’assurance vie ISR de Goodvest).

Combien les Français mettent-ils de côté chaque mois ?

L’autre méthode pour savoir combien mettre de côté chaque mois est de se comparer à son voisin. Pour vous donner un ordre de grandeur, les Français épargnent en moyenne 220 euros par mois selon une étude ODOXA pour Groupama.

D’un point de vue médian, 54 % des Français épargnent moins de 200 euros par mois tandis que seulement 16 % versent plus de 500 euros par mois sur leurs comptes épargnes.


Mettre de côté chaque mois : versement volontaire ou prélèvement automatique ?

Reste à savoir quelle est la meilleure manière d’épargner chaque mois de manière régulière.

Deux options s’offrent à vous :

  • faire des versements volontaires réguliers sur une solution d’épargne (assurance vie, livret, PEA…)
  • opter pour un prélèvement automatique programmé lors de la perception de vos revenus (le jour de paie par exemple)

Cette seconde méthode a le mérite de vous “forcer” à épargner chaque mois, au moment de la perception de votre salaire, sans que vous ayez à vous soucier du versement. Votre compte est automatiquement débité et vous gagnez en lisibilité sur votre reste à vivre. À noter qu’en cas de difficulté, vous pouvez interrompre à tout moment les prélèvements automatiques.

Cette méthode est certainement la plus adaptée pour faciliter la gestion de votre épargne et garantir la bonne tenue de vos objectifs.
Conseil de Goodvest : L’assurance vie ISR de Goodvest prévoit une fonctionnalité optionnelle de prélèvement automatique pour vous aider à mettre de côté chaque mois le montant qui vous convient. Investie dans des fonds et ETF 100 % responsable, votre épargne fructifie à mesure que le temps passe tout en contribuant à la transition écologique et à la construction d’un monde plus durable.

FAQ

Nos derniers articles

Ensemble, changeons l’épargne

Une vision de l’investissement qui va au-delà des critères financiers.