Combien rapportent 300 000 euros placés par mois ?

Logo Image
  • Goodvest
14
April
2022

Selon le type de placements envisagé, il est possible de générer une belle rente avec 300 000 euros. Mais la difficulté réside dans le fait de savoir combien. En effet, les rendements et la valorisation des actifs à capital non garanti dépendent du comportement des marchés et des grandes tendances macro-économiques, il est alors difficile de savoir avec précision combien peuvent rapporter 300 000 euros par mois. Nous allons toutefois vous livrer quelques éléments de réponse ! 

Les difficultés pour calculer combien rapportent 300 000 euros placés par mois

Sauf à placer 300 000 euros dans des actifs sans risques à rendement garanti (Livret d’épargne par exemple), il est particulièrement difficile de savoir à l’avance combien une telle somme peut vous rapporter chaque mois.

En effet, savoir combien rapportent 300 000 euros placés par mois est soumis à de nombreuses variables sur lesquelles vous n’avez aucune prise dont notamment :

  • la valorisation ou la perte de valeur des actifs dans lesquels vous avez investi 
  • les rendements versés par les actifs (dividendes, loyers…)

Il y a donc une véritable source d'incertitudes sur ce que peuvent vous rapporter 300 000 euros par mois selon le type de placement envisagé. De plus, si vous investissez sur les marchés financiers via une assurance vie ou un contrat de capitalisation par exemple, la capitalisation des intérêts entraîne sur la durée une augmentation de la rentabilité moyenne annuelle. Nous allons néanmoins nous prêter à l’exercice pour vous donner une vague idée de ce que peuvent rapporter 300 000 euros placés par mois.

La variation de la valeur des actifs comme incertitude de rentabilité

Aujourd’hui, il est impossible de placer son argent sur un horizon supérieur à deux ans sur des produits d’épargne à capital garanti. En effet, la rémunération de ces placements sans risque a une rentabilité inférieure à l’inflation. Il en résulte que vous vous appauvrissez en termes de pouvoir d’achat à mesure que le temps passe. 

De fait, placer 300 000 euros dans le but de ne pas voir cette somme se faire progressivement grignoter par l’inflation implique de prendre des risques pour obtenir un niveau de rentabilité satisfaisant.

Mais, qui dit prise de risque, dit absence de garantie sur la valeur des actifs et de leurs rendements.

Ainsi, si vous placez 300 000 euros dans des ETF ESG, votre rentabilité d’une année sur l’autre ne sera pas la même. Il est par exemple possible que vous essuyiez une perte théorique de 0,5 % la première année pour ensuite bénéficier d’une valorisation de 10 % de votre portefeuille. 

Autrement dit, la valeur des actifs fluctue à la hausse ou à la baisse de manière plus ou moins rapide selon les dynamiques d’offre et de demande sur le marché. Or, la valorisation des actifs entretient un lien ténu avec votre rentabilité puisque plus les prix montent plus votre plus-value latente augmente.

Dès lors, savoir ce que rapportent 300 000 euros placés par mois dépend essentiellement du comportement futur des marchés, projection incertaine par nature. 

Conseil de Goodvest : Bien que le comportement des marchés pour l’avenir soit difficile à prévoir avec certitude, il est possible de raisonner en termes de rentabilité espérée.  Il s’agit de la rentabilité à laquelle l’investisseur est en droit de s’attendre en fonction de la classe d’actifs dans laquelle il a investi. À noter que pour tous les exemples qui vont suivre, nous allons raisonner en termes de rentabilité espérée.

L’absence de rendement garanti 

La plupart des actifs basés sur des fondamentaux économiques proposent des rendements en fonction de la performance du sous-jacent (entreprises, biens immobiliers…). Or, les rendements sont un élément fondamental de la rentabilité d’un placement puisqu’il vous propose des cashflows plus ou moins réguliers (pouvant être accessoirement réinvestis).

Par exemple, les actions d’entreprises cotées confèrent un droit aux actionnaires sur les bénéfices de l’entreprise. Dès lors que l’entreprise génère des bénéfices, elle peut distribuer des dividendes à ses actionnaires. Mais, les dividendes ne sont pas garantis tant dans leur montant que dans le fait d’en distribuer ou non. Toutefois, si l’entreprise est connue pour sa faculté à distribuer des dividendes, elle a tout intérêt à ne pas manquer à ses habitudes (et afin de fidéliser ses actionnaires) sous peine de voir le cours boursier de ses actions dévisser.

Idem pour l’immobilier, les rendements peuvent être assimilés à la perception des loyers par le propriétaire bailleur. Selon les caractéristiques du bien et de son succès auprès des locataires, ces loyers sont plus au moins garantis. Il existe néanmoins un risque de vacance locative (absence de locataire) faisant baisser vos rendements locatifs et donc votre niveau de rentabilité.

Bref, dès lors que les rendements ne sont pas garantis, il est particulièrement difficile de connaitre avec précision ce que peut rapporter par mois un placement de 300 000 euros, année après année. Cela est d’autant plus vrai si les rendements sont réinvestis en raison de la capitalisation des intérêts.

La capitalisation des intérêts sur la durée

Conserver pendant 20 ans un actif proposant un rendement annuel de 5 % qui sont réinvestis automatiquement ne revient pas, à l’issue, à une rentabilité effective de 5 % par an, mais à 13 % par an en moyenne.

Cette réalité s’explique par le simple fait que vos gains peuvent générer à leur tour de nouveaux gains et ainsi de suite. Il s’agit en quelque sorte d’un effet boule de neige. C’est d’ailleurs accessoirement une des raisons pour laquelle les riches deviennent de plus en plus riches.

Ce mécanisme est le plus connu sous le nom de capitalisation des intérêts ou d’intérêts composés.

Dès lors, ce que peuvent vous rapporter 300 000 euros placés par mois dépend notamment de votre horizon de placement. Plus vous attendez avant d’effectuer des retraits, plus votre rentabilité effective est susceptible de grimper.

Combien peuvent rapporter 300 000 euros selon le type de placement ?

Maintenant que nous avons abordé les freins à la pertinence des calculs permettant d’estimer ce que peuvent rapporter 300 000 euros placés par mois, nous allons quand même vous livrer quelques éléments en raisonnant en termes de rentabilité espérée.

Nous avons distingué 3 grandes classes d’actifs : l’immobilier, les actions cotées et les placements sans risques. Bien entendu, parmi ces grandes catégories, il existe une multitude de nuances d’actifs ayant chacun leurs caractéristiques pouvant influer à la hausse ou à la baisse sur le niveau de risque et la rentabilité espérée. Il est par exemple possible de faire des investissements "agressifs" en immobilier pour aller chercher un rendement locatif à deux chiffres, mais au prix d’un risque important de vacance locative.

*Rentabilité espérée hors potentiel de plus-value et sans prise en compte de l’effet levier bancaire

En supposant une rentabilité constante à 8 %, placer 300 000 euros dans un portefeuille d’actions cotées vous permettrait de retirer 24 000 euros brut par an soit un revenu mensuel théorique de 2 000 euros brut par mois. Mais encore une fois, en raison de la variation de la valorisation de ce type d’actif et des rendements, ces calculs peuvent être loin de la réalité.

Combien peuvent rapporter 300 000 euros placés par mois pendant 5, 10, 15 et 20 ans ?

L’autre point intéressant (et certainement plus pertinent) est de regarder la performance cumulée d’un investissement de 300 000 euros sur plusieurs années. Comme nous l’avons vu, le mécanisme de capitalisation des intérêts permet de multiplier la rentabilité effective de vos placements à mesure que le temps passe.

De plus, plus l’horizon de placement est long, plus la rentabilité moyenne de vos placements à risque est susceptible de tendre vers la rentabilité espérée en raison notamment de la suppression des effets de volatilité à court terme.

Combien peut rapporter un placement de 300 000 euros sur l’assurance vie Goodvie ?

Goodvie est une assurance vie ISR 100 % responsable vous permettant d’investir indirectement sur les marchés financiers afin d’obtenir une forte rentabilité tout en finançant des entreprises en accord avec les grands principes de la finance responsable. Cette assurance vie nouvelle génération vous permet à moindres frais de faire converger vos aspirations financières avec vos convictions personnelles !

Vous pouvez voir par vous-même combien peuvent rapporter 100 000 euros sur votre assurance vie Goodvie selon votre horizon de placement !

Lancer une simulation

Lire aussi : Quels ETF choisir pour votre assurance vie ISR ?

*Investir sur les marchés financiers présente des risques de perte en capital.

Combien peuvent rapporter 300 000 euros placés pendant 5 ans ?

Combien peuvent rapporter 300 000 euros placés pendant 10 ans ?

Combien peuvent rapporter 300 000 euros placés pendant 15 ans ?

Combien peuvent rapporter 300 000 euros placés pendant 20 ans ?

Lire aussi : 

Combien rapportent 100 000 euros placés par mois ?

Combien rapportent 200 000 euros placés par mois ?

FAQ

Nos derniers articles

Ensemble, changeons l’épargne

Une vision de l’investissement qui va au-delà des critères financiers.